Propreté : osez le civisme

Villejuif s'engage, et vous ? 

 La Municipalité a lancé un Plan propreté et appelle les habitants à contribuer à sa réussite en adoptant les gestes responsables. La campagne de sensibilisation "Osez le civisme" invite tous les villejuifois à s'engager pour une ville plus propre.

 

 Une question, un constat ?

ALLO PROPRETE

01 45 59 20 81 - Formulaire en ligne 

 

Les déjections canines

 Dans la suite des actions déjà engagées en 2014 pour rendre la ville plus propre, la Municipalité a décidé d’axer en 2015 son action sur les déjections canines, véritable fléau des piétons.

Outre une campagne de sensibilisation avec des affiches en ville, les services techniques ont installé de nouvelles bornes canines dans les lieux habituellement fréquentés par les usagers. Ces nouvelles bornes mettent à disposition des propriétaires de chiens des sacs en plastique, afin de maintenir les trottoirs propres.

Les agents municipaux sont désormais habilités à dresser une contravention de 35 euros à toute personne manquant à son devoir de ramassage.  

 

L'affichage intempestif

Certains s’imaginent peut-être qu’un tag (inscription) ou un graffiti (plus dessiné) sur un mur ou une affiche ne prête pas à conséquence, surtout si leurs auteurs y voient une forme d’art. D’autres ne pensent pas à mal quand ils placardent dans la ville, sur les murs, les poteaux, les panneaux d’affichage, des affichettes annonçant leur prochain événement. Et pourtant toutes ces formes d’expression représentent une dégradation et imposent à la Municipalité des mesures coûteuses et chronophages.

 33 panneaux d’affichage libre et 4 colonnes sont à la disposition des commerces, associations ou formations qui souhaitent s’exprimer et communiquer avec les habitants.
Tout affichage en dehors de ces emplacements bien identifiés et prévus par la loi est qualifié de "sauvage". Chaque dispositif (affiche, autocollant, inscription) doit être retiré, le support nettoyé et, éventuellement remplacé.

Les 34 panneaux administratifs et 34 panneaux municipaux sont réservés à l'affichage réglementaire et à informer sur les événements et services de la Ville.
Affichage sauvage: du temps perdu et un bilan écologique alourdi

En cas d'affichage sauvage sur ces panneaux, le colleur d’affiches de la Ville doit décoller, nettoyer et recoller les affiches officielles dégradées, dont certaines doivent être réimprimées, ce qui alourdit aussi l’empreinte écologique de la ville.
Le retrait des graffitis est effectué par un agent municipal par hydro-gommage. Lorsque la pression de l’eau ne suffit pas, il faut utiliser des produits chimiques qui à long terme abiment les façades.
L’affichage sauvage est puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 750€, les tags d’une amende de 3750€.

La Maison des associations accompagne les bénévoles dans la réalisation du matériel de communication de leurs actualités et que le site internet, le journal de la ville et les panneaux lumineux peuvent également relayer les événements organisés à Villejuif.

La collecte des encombrants

La collecte des objets encombrants est assurée par un prestataire pour toute la communauté d’agglomération. Mais 1850 tonnes de déchets sont abandonnés tous les ans en dehors des jours de collecte. Ces dépôts sauvages doivent donc être ramassés par les agents de la ville. Encore trop de Villejuifois se trompent dans les dates et méconnaissent les règles de la collecte. Or les contrevenants pourraient être verbalisés (amendes de 35 à 1500 euros).

À Villejuif, une collecte 2 fois par mois dans chacun des secteurs :

  • Nord : 1er et 3e lundi du mois
  • Centre-ville : 1er et 3e mardi du mois
  • Sud : 1er et 3e mercredi du mois
  • Est : 1er et 3e jeudi du mois

Des dates spécifiques concernent les locataires des résidences Batigère (2e et 4e mardi du mois) et OPH (2e et 4e mercredi du mois).

Les dates précises des collectes sont publiées tous les mois dans le journal municipal, sur les panneaux électroniques lumineux et sur ce site. Elles sont parfois affichées dans les halls des immeubles.

Encombrants : la veille au soir
Si vous déposez vos encombrants le jour de la collecte, il est souvent trop tard, car la collecte a lieu tôt le matin. Pensez à les déposer la veille au soir de la date de la collecte et à les disposer de telle sorte qu’ils n’empêchent pas de circuler sur le trottoir (fauteuils, poussettes, malvoyants...).

Les autres lieux de collecte
En dehors des jours de collecte, vous pouvez vous rendre, muni d'un justificatif de domicile à la déchèterie intercommunale :

Déchèterie du SYCTOM
44 rue Victor Hugo
Ivry-sur-Seine
www.syctom-paris.fr/edi/comm/comm/ivry/dechetterie.htm

Du lundi au dimanche de 10h00 à 18h00 (sauf le 1er mai).
 
Une déchèterie mobile est également mise à votre disposition tous les 4èmes samedis du mois de 9h à 13h, rue de l’Épi d’Or.

Qu'est-ce qu'un encombrant ?

Sommiers, matelas, petits meubles, objets en bois, plastique ou métal qui n’entrent pas dans les bacs à ordures ménagères.

Les déchets toxiques de bricolage et jardinage (peinture, diluants, herbicides, engrais etc.), automobiles (batterie, huiles, etc.), piles, ampoules et néons doivent être déposés à la déchèterie ou dans les points de collectes spécialisés.
En cas de doute, appelez le numéro vert unique de la Communauté d’agglomération au 01 41 24 22 80, un agent répondra à toutes vos questions sur la collecte et le tri.

Côté Ville, les agents sont particulièrement mobilisés autour du nettoyage du mobilier urbain (panneaux d’affichages, candélabres...) et du lavage des trottoirs. Le nouveau train de lavage composé d’une balayeuse et d’une laveuse haute pression, donne un résultat plus efficace pour une consommation plus faible en eau.

  • Service déchets ménagers de la Communauté d’agglomération de Val-de-Bièvre
    01 41 24 22 80